Pourquoi devenir journaliste sportif ?

Vous vous définissez comme un amoureux des mots ? Vous aimez relater des faits et conter les exploits ou échecs des autres ? Vous êtes passionnés de sport ? La profession de journaliste sportif semble faite pour vous.

Découvrez les raisons ayant poussé de célèbres journalistes tels que Nelson Monfort, Estelle Denis et Hervé Mathoux à embrasser cette carrière.

Vivre de sa passion pour le sport

Exercer le métier de journaliste sportif est souvent perçu comme la meilleure façon de vivre de sa passion. Cet amour du sport est une condition sine qua none à l’exercice de cette profession. Les mots Roland-Garros, Coupe du Monde de football et Jeux olympiques doivent vous donner des frissons !

Cependant, il ne suffit pas d’aimer se dépenser pour suivre cette voie professionnelle. Par écrit ou à l’oral, vous devrez être capable de relater des faits et transmettre de l’émotion. Le journaliste sportif est doté d’une excellente culture générale et sportive. Il est au point sur toutes les règles régissant les sports dont il assure la couverture médiatique. Vous serez incollable sur un secteur qui vous passionne.

Les quelques minutes que vous consacrez à lire les résultats des compétitions de la veille ne seront qu’un lointain souvenir. Cette fois-ci, vous serez au cœur de l’action et vous deviendrez celui ou celle qui partage l’information, qui la relate. Vous serez la personne qui fait vibrer les lecteurs, les téléspectateurs, les internautes ou les auditeurs.

Un sens du défi aiguisé

Le journalisme sportif est un secteur très concurrentiel et les places y sont très chères. Les mordus de sport ont souvent un esprit de compétition très développé. Celui-ci vous sera très utile pour percer dans le milieu. Voyez cela comme un défi et imaginez votre satisfaction et votre fierté une fois votre carte de presse en main et votre nom au bas d’un article de journal !

Le sens de l’audace et la capacité à improviser sont extrêmement appréciés dans ce milieu, où la concurrence est rude. Ne doutez pas de vous ! Votre formation en poche, combinée à vos talents de communiquant et votre audace feront de vous un excellent journaliste sportif.

Vous qui aimez le challenge, vous aurez l’occasion de pratiquer votre anglais, et même d’autres langues si vous le souhaitez. Être polyglotte peut être un excellent moyen de sortir son épingle du jeu et de se différencier de ses camarades de promo. Enfin, les règles évoluent, le meilleur joueur d’aujourd’hui ne sera pas forcément celui de demain, en tant que journaliste sportif, vous apprendrez tout au long de votre carrière. Si vous êtes curieux de nature, cette profession étanchera votre soif d’apprendre.

Un métier où la routine n’a pas sa place

En tant que journaliste sportif, chaque jour, vous réservera son lot de surprises. Vous pourrez traiter le sport de manière générale ou choisir de vous spécialiser. Aucune compétition ne ressemble à une autre. Chaque couverture médiatique sera donc unique et votre capacité d’adaptation sera mise à rude épreuve. L’adrénaline de la nouveauté vous fera vous lever chaque matin avec excitation et enthousiasme.

Les sportifs sont admirés par leur force physique et mentale. Ils sont perçus comme des modèles à suivre en termes de dépassement de soi, de discipline et de capacité à gérer le stress. Côtoyer ces personnes inspirantes au quotidien vous fera grandir.
Si un jour, vous sentez que la lassitude vous gagne, vous pourrez toujours changer de branches : télévision, radio, web, presse écrite … Combien de métiers peuvent se vanter d’avoir un éventail d’opportunités si large ?

Un bon moyen de faire de ses journées de travail une aventure est le voyage. Dans le cadre de votre profession, vous serez sans doute amené à voyager en France, en Europe et peut-être même dans le monde entier.

Related posts

Latest posts

Leave a Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *